Interview | Elizabeth Anne Allen (Amy Madison)

20 Août 2019. Elizabeth Anne Allen, qui incarnait Amy Madison dans la série, a fait beaucoup de chemin depuis Buffy. Alors que nous n’avions plus de nouvelles depuis quelques années, notre équipe de reporters a pu entrer en contact avec elle pour lui poser une foule de questions sur les coulisses de la série. Elizabeth accepte notre demande d’interview et nos échanges se font par écrans interposés. Pour notre rédaction, elle revient sur son audition pour Buffy, nous donne sa propre vision d’Amy Madison, et nous dévoile quelques anecdotes amusantes.

N’hésitez pas à soutenir Elizabeth via son compte Instagram officiel.

On profite de vous retrouver pour vous poser tout un tas de questions. Acceptez-vous d’y répondre ?

Oui merci, Avec plaisir.

Nous n’avions plus de nouvelles de vous depuis quelques années. Que s’est-il passé pour vous durant ce laps de temps ?

J’ai travaillé un peu après la naissance de mon fils. Mais après la naissance de ma fille j’ai décidé de vraiment rester à la maison et de me concentrer sur mes enfants. Grâce à mon mari, j’ai la chance de pouvoir le faire ! Nous avons si peu de temps avec nos enfants. Je voulais juste le savourer, et ce que je faisais. Cependant, ils sont maintenant à l’âge où ils sont beaucoup plus indépendants, et je me sentais prête à revenir à ma carrière d’actrice. Mon fils à presque 14 ans, c’est un musicien très talentueux. Son groupe est sur Instagram [ndlr : @oceans_broken_band]. Ma fille a 11 ans et est une bonne artiste. Ils sont tous deux très concentrés. Je ne les ai pas poussé vers les arts, mais c’est ce vers quoi ils se sont tournés d’eux même. Je suppose que les pommes ne tombent pas loin de l’arbre. Je vais essayer de publier une partie de leur travail sur Instagram.

La vie de maman a t-elle changé votre vie ?

Ouch ! C’est une grande question ! Comment cela ne m’aurait-il pas changé ?

Parlons à présent de Buffy, puisque nos lecteurs vous connaissent essentiellement pour votre rôle d’Amy Madison. Regardiez-vous la série à l’époque de sa diffusion ? Aviez-vous un épisode favori ?

Honnêtement, je n’avais pas de magnétoscope à ce moment-là, je n’ai donc pu assister à la série, que lorsque j’étais à la maison le soir des diffusions. Je n’ai pas d’épisodes préférés. Il y avait tellement de gens talentueux travaillant sur la série, j’ai vraiment aimé les suivre pour voir ce qu’ils créeaient. Chaque épisode semblait contenir une perle.

 

Racontez-nous comment vous avez obtenu le rôle ?

Au départ j’ai auditionné pour le rôle de Buffy, ce que je n’ai évidemment pas obtenu. Joss m’a rappelé plus tard pour auditionner pour le rôle d’Amy. Le directeur de cet épisode, Stephen Cragg, s’est inquiété du potentiel à devenir mauvaise (dans son rôle de Catherine Madison), et a donc demandé à me revoir une seconde fois. Apparemment, il a pensé différemment après ma deuxième audition, et ils m’ont engagé pour le rôle d’Amy. Une bribe d’information, Stephen m’a également dirigé dans « Bull » et même « Urgences » en tant que producteur. Il m’a confié mon deuxième rôle à la télévision dans « Doogie Howser ». Je suis une grand fan, c’est un mec génial.

 

Vous apparaissez au moins une fois dans presque toutes les saisons. Comment ces allers et retours dans la série s’organisaient-ils ? L’équipe vous prévenait-elle qu’ils voulaient que vous reveniez la saison suivante ou était-ce une surprise à chaque fois ?

Non je ne jamais su, quand ou si je serais de retour.

 

Vous préfériez Amy en gentille pom-pom girl, ou en méchante sorcière ?

Oooh… MECHANTE, c’était tellement plus amusant 😉

 

Dans la saison 4, lors d’un épisode intitulé « Something Blue », ils ont osé vous faire revenir pour une petite apparition de quelques secondes, avant de vous renvoyer dans la peau d’un rat ! N’était-ce pas cruel de leur part de vous obliger à revenir sans vous offrir un vrai dialogue, ni une vraie scène ?

Non du tout, c’était amusant. Nous l’avons fait pour les fans de la série. Je travaillais sur « Bull » à l’époque, et j’étais très occupée là-bas. Les fans exprimaient leur préoccupation pour moi, et ma durée de vie de rat. Les scénaristes se sont donc tournés vers moi. Ils pensaient que ce serait amusant de faire un petit flash entre moi et le rat. Cette idée me plaisait, alors je me suis éclipsée de « Bull » pour aller tourner [la scène]

L’évolution de votre personnage dans la dernière saison à surpris tous les fans. Amy devient bad-ass et s’oppose à Willow. Dans les comics qui suivent la série, elle est carrément le Big Bad à abattre ! Auriez-vous deviné qu’elle deviendrait mauvaise ? Comment auriez-vous voulu voir évoluer votre personnage ?

Je n’ai jamais lu aucun des comics. Dites m’en plus ! Oui je pouvais voir Amy comme une grande méchante. Amy avait beaucoup de raison d’être en colère, elle voulait juste être aimée et être vue, mais je sens vraiment qu’elle ne l’a pas été et que ça l’a dévoré. Elle voulait faire partie du groupe, mais elle était toujours reléguée à la périphérie. Elle était un personnage très solitaire. Elle a lancé de nombreux appels à l’aide, et personne ne semblait vraiment s’en rendre compte.

Dans les scènes où vos yeux sont noirs, portiez-vous des lentilles, ou était-ce un effet numérique rajouté en post-production ?

Lentilles de contact.

Auriez-vous aimé jouer plus de scènes d’action ?

Bien entendu, elles sont fun !

L’autre grand rôle pour lequel on vous connaît, vous l’avez dit, est celui de Pam Boyd dans la série « Bull ». Finalement, quel est votre personnage favori ? Pam ou Amy ?

C’est comme comparer les pommes et les oranges. Elles étaient des personnages très différentes. Je n’ai pas de préférence entre les deux. J’ai aimé la variété et la possibilité de donner vie à chacune d’entre elles.

Buffy est une série profondément féministe, dans laquelle vous avez, vous aussi, incarné une femme forte et puissante. Pensez-vous être une féministe dans la vraie vie ?

Oui

Une anecdote inédite sur les coulisses du tournage ?

J’ai tourné « 3×11 Intolérance » le jour de mon anniversaire. Pendant la scène de cet épisode où j’étais attachée au poteau, une fois qu’ils « m’ont incendié », la distribution et l’équipe de tournage m’ont chanté joyeux anniversaire. J’ai trouvé ça drôle. J’ai adoré leur sens de l’humour.

 

Seriez-vous prête à venir en France, dans le cadre d’une convention par exemple, ou juste en voyage ?

Les deux.

Et bien merci d’avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions. Passez une belle journée…

Merci, vous aussi !!!